fbpx
+33 (0)6 45 09 69 58 hello@khadijabenaissi.fr

LA PUISSANCE DU BRANDING.

La puissance du storytelling surtout.

Si je vous dis Apple, vous pensez indéniablement… Steve Jobs ! Et qui dit Steve Jobs, dit leadership et charisme !

Apple a réussi là où beaucoup ont essayé et ont échoué… A raconter une histoire si puissante que certains se considèrent « Apple Addict » et d’autres voient cette communauté comme une secte. Au point de faire la queue pendant 72 heures (oui, oui 3 jours…) pour être le premier à dépenser l’équivalent d’un loyer parisien en cash pour un téléphone. Mais qu’est-ce qui pousse ces personnes à agir de cette manière ?

Ce n’est pas un simple téléphone, ou un simple ordinateur me direz-vous ! Apple ne vend pas des téléphones. Ni des ordinateurs. Apple vend du rêve. Apple vend des émotions. Apple vend des histoires. Ce que nous achetons, c’est le branding, c’est l’histoire, c’est la valeur perçue.

C’est l’histoire d’un homme et d’une marque qui se confondent au point d’incarner tous deux une seule success story.

Un leader visionnaire et charismatique

Tout a commencé dans le garage de Steve Jobs en 1976. Ce fameux garage fait partie du mythe de l’entreprise que l’on retrouve notamment dans le film sorti en 2013 et dans la biographie de Steve Jobs de 2011.

Selon les propos de Steve Wozniak, cela serait faux… « Le garage est un peu un mythe. Nous n’y avons rien conçu, pas de maquette, pas de prototype ou de planification de produits. Nous n’y avons rien fabriqué. Le garage ne servait pas à grand-chose, si ce n’est à nous sentir chez nous. Nous n’avions pas d’argent. Vous devez travailler ailleurs que chez vous quand vous n’avez pas d’argent. »

Bon pour l’authenticité, on y reviendra plus tard… Nul n’a jamais aussi bien incarner l’image d’une entreprise que Steve Jobs. Et pourtant, il s’est fait évincer de sa propre entreprise en 1985, et là… les ventes plongent. Ce n’est qu’en 1996, quand il fait son grand retour au sein de la société que les affaires reprennent. Entre temps, le cher monsieur ne s’est pas ennuyé : il a créé le studio d’animation Pixar.

Une vision. Un visionnaire. C’est bien à cet homme que l’on doit toutes les innovations d’Apple : la souris, l’iMac, l’iPad, l’iPhone, l’interface graphique et surtout les polices à chasse variable… Des produits toujours épurés et simples, à l’image de la marque.

Un des discours les plus inspirants de notre génération

Qui d’entre vous n’a jamais entendu ce fameux discours prononcé le 12 juin 2005 devant les jeunes diplômes de l’Université de Stanford ?

https://www.youtube.com/watch?v=FVISNcjrj5s

Un héritage intemporel mais aussi la démonstration d’une maîtrise parfaite du storytelling en trois étapes :

1. Exposition

2. Crise/résolution

3. Rebondissement

Steve Jobs commence d’ailleurs son célèbre discours par : « Je vais vous partager trois histoires qui ont marqué ma carrière. Rien d’extraordinaire. Juste trois histoires. » :

1. Les débuts d’Apple

2. Licenciement, mise à l’écart d’Apple et reconquête

3. Son cancer et sa rémission

Le « 3 » est le chiffre fétiche de Steve Jobs puisque c’est ce qu’il utilisera tout au long de sa vie : trois idées pendant son intervention, trois parties pour une présentation, trois points forts pour une nouveauté…

Vous vous souvenez des keynotes ? Une telle maîtrise du storytelling a valu la re-baptisation des keynotes d’Apple en… Stevenotes !

Son secret : la maîtrise absolue du récit (et donc du storytelling).

Au fait… c’est quoi le storytelling ?

L’art de raconter de (belles) histoires (authentiques).

Raconter une belle histoire permet d’engager votre communauté et générer de l’émotion pour valoriser votre marque et vendre vos produits et/ou services.

Cela permet également de s’échapper de la liste des caractéristiques du produit ou du service pour donner de la valeur à la marque et ainsi augmenter sa valeur perçue.

« Les gens n’achètent pas CE QUE vous faites, ils achètent le POURQUOI de ce que vous faites. » — Simon Sinek

Nous achetons d’abord une marque, une histoire, l’émotion (et la confiance) qu’elle génère en nous.

Commencez par votre « why » pour impacter le monde

https://www.ted.com/talks/simon_sinek_how_great_leaders_inspire_action/transcript?language=fr

Pour en savoir plus sur “Start with Why”, je t’invite à lire cet article : Start with Why : Comment les grands leaders nous inspirent à l’action

« Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait, mais n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir » — Maya Angelou.

Prêt à raconter votre histoire ?